AURÉLIEN GOUBAU

site web

Znamya

Biographie

Aurélien Goubau a été formé à l’école l’ESA le 75 de Bruxelles, dont il est sorti diplômé en 2022. "Znamya" est son travail de fin d’études. Cette série a été publié par la presse belge et néerlandaise et récompensée par le prix Roger De Conynck et le prix Mark Grosset (Promenades Photographiques de Vendôme). Depuis, Aurélien Goubau travaille pour la presse aux Pays-Bas et en Belgique.
Il est membre de l’agence Hans Lucas depuis novembre 2021.
Il participe actuellement au programme de mentorat du fonds Régnier en partenariat avec l’agence VU’. Ce parrainage se terminera par une exposition à la galerie VU’ à Paris en septembre 2023.

Présentation

Dans les années 90, une équipe de scientifiques russes met en place un miroir spatial géant pour refléter la lumière du soleil vers la Terre, de façon à éclairer le nord de la Russie durant la nuit polaire. Ça a marché. Pendant quelques secondes. Le projet s’intitulait "Znamya", ce qui signifie « bannière » en russe.
En 2021, un projet similaire est annoncé par le gouverneur de la ville de Mourmansk, qui promet à
ses habitants la construction d’un soleil artificiel au-dessus de sa ville. Ce faisant, il ressuscite les vieilles ambitions de Znamya, mais, une fois de plus, ces annonces populistes ne deviendront pas réalité.
Ces projets représentent de manière adéquate l’imaginaire du monde contemporain. Le projet
Znamya peut être vu comme une expérience spectaculaire et farfelue destinée à sombrer dans l’oubli,
mais aussi comme un récit édifiant, représentatif de l’état d’esprit des temps modernes et qui
témoigne de l’importance que la Russie accorde à ses territoires du nord, en particulier à la région de
Mourmansk.
J’ai séjourné dans cette région qu’on ne cesse de vouloir éclairer par des moyens révolutionnaires depuis maintenant 30 ans. J’y ai rencontré des paysages et des habitants. Aucun d’entre eux n’a, pour
l’instant, vu le moindre rayon de soleil artificiel.