LAURE BOYER

France

La Bête

Présentation

Travaillant sur la relation que l’homme entretient avec ce qu’il perçoit comme sauvage, je souhaite, à travers ces photographies, montrer la frontière invisible entre le domestique et l’inapprivoisé sur des terres au cœur d’une bataille entre multiples imaginaires.
La « nature » est aujourd’hui victime d’une guerre pour sa possession et son usage, un espace de multiples cohabitations où chaque protagoniste veut imposer sa vision du monde.
Mais qu’est-ce que la « nature sauvage » ?
L’espace rural se trouve confronté à une lutte pour la gestion de ses territoires autour de cette notion : faut-il ré-ensauvager au détriment des habitants ? Faut-il à l’inverse lutter pour la
préservation des activités "traditionnelles" ?
Y a-t-il un sens à vouloir la sanctuariser et à en bannir l’homme ? Cette frontière est peut être l’une des plus importantes pour saisir l’incompréhension entre deux mondes qui semblent se confronter : l’homme des villes et l’homme des champs,
l’homme mondialisé et l’homme des territoires, le citadin et le rural...le « bobo » et le «pèquenaud ».
En errant à cette frontière, c’est un conte qui surgit, une histoire d’entre-deux, un espace non réel, un monde non défini puisque sans vérité, ni objectivité.