Boutographies

Rencontre avec Corentin Fohlen

Réponses Photo
 
Logo Grain d'image
 

Corentin Fohlen

 

RENCONTRE / SIGNATURE
Samedi 19 Mai 14:30

Magasin de livres
Pavillon Populaire

Centre Historique
Tramway lignes 1 2 & 4 arrêt Corum lignes 1 & 2 arrêt Comédie

Biographie

Après avoir voulu être dessinateur de bandes dessinées, Corentin Fohlen commence à s'intéresser aux chambres noires des labos photo. Il sera photographe, c’est décidé! Après être descendu à Paris, il découvre en 2004 l’univers de l’actualité, l’excitation des manifestations, le défi du journalisme. Après être passé par différentes agences photographiques, il devient totalement indépendant.

Jusqu’en 2012 il a couvert l’actualité française et internationale : élection présidentielle française en 2007, conflit au Nord-Kivu, guerre en Afghanistan, révolution Orange en Ukraine et à Bangkok, émeutes en banlieue parisienne, révolte populaire à Athènes, séisme en Haïti, révolutions arabes en Egypte et Libye, premières élections libres en Tunisie, famine dans la Corne de l’Afrique… avant de prendre du recul, du temps et orienter son travail vers des histoires plus longues et une réflexion plus documentaire.

Il est attaché aux histoires humaines fortes, engagées et qui donnent à voir une situation loin de l’attendu.

Depuis 2012 il s’est lancé dans un travail au long cours sur Haïti: il tente de montrer une autre image du pays – plus complexe – loin des poncifs misérabilistes souvent associés à cette île, explore la richesse culturelle et humaine du pays avec une réflexion sur les conséquences de la mainmise internationale.
Après 19 séjours dans le pays, ce travail – récompensé par le Prix AFD-LIBÉRATION du meilleur reportage 2016 – a abouti au livre « HAÏTI », sorti en janvier 2017 aux éditions Light Motiv.

En novembre 2017 est sorti chez le même éditeur « KARNAVAL JACMEL », ouvrage sur la richesse créative du carnaval haïtien.

 
 
 
 

HAÏTI

Photographies et textes : Corentin Fohlen
Préface : James Noël
Postface : Jean-Marie Théodat
PRIX AFD/Libération du Meilleur Reportage Photo.

« Armé de son inusable confiance en lui, Corentin Fohlen danse le pas de côté. Il ose, prend le risque de faire ce que les autres ne font pas, de porter son regard dans une autre direction que celui de ses confrères. Il maîtrise cet art du décalage, régi par deux règles. D’abord il faut se poser les bonnes questions. Ensuite, ne pas anticiper l’hypothétique intérêt d’une rédaction, mais se jeter à corps perdu dans une histoire, la décortiquer, porté par l’envie de comprendre et la capacité à se laisser surprendre. Le pas de côté n’est pas la danse des dilettantes. Mais le goût de l’effort ne suffit pas. Il faut que l’entreprise ait un sens. Ce livre a tout lieu d’être parce qu’il en a un, puisé dans les à-côtés. » Marie-Pierre Subtil, rédactrice en chef de la revue Magazine 6Mois.

Haïti est couramment présentée comme l’île des catastrophes : un pays maudit, balayé tant par les ouragans que par les instabilités politiques, secoué par les tremblements de terre et les soubresauts économiques. Après avoir découvert ce pays au lendemain du séisme du 12 janvier 2010, le photographe passe une première année à couvrir la situation humanitaire, les élections et la crise du choléra. Que des drames. Que le versant noir de ce pays. Pourtant il pressentait qu’une autre facette existait, insoupçonnée, intrigante, celle d’un pays fascinant aux richesses inexploitées. Pendant six ans il tente de raconter cette île loin des poncifs de la misère, de la violence et du tout humanitaire, pour faire découvrir les potentiels étonnants d’un pays beaucoup plus complexe qu’il n’y parait. Haïti, dont il est tombé amoureux, est trop riche pour ne parler que de sa détresse si souvent caricaturée à longueur d’articles dans la presse. Ce pays, perfusé en continu par des centaines d’ONG, sous influence étrangère à l’ingérence déstabilisante, a pourtant connu dans son histoire une période florissante, enrichissante et créative. Aujourd’hui encore, Haïti fait naître des talents insoupçonnés à l’énergie débordante et de projets remarquables. Ses dix-neuf séjours dans le pays ont fait l’objet de reportages publiés dans de nombreux magazines comme : la revue 6 MOIS, L’OBS, le PÈLERIN, CAUSETTE, NÉON, THE GUARDIAN, LIBÉRATION, LA VIE, et EPIC STORIES.

Livre de 172 pages, format 18 x 24 cm
Couverture reliée cartonnée, dos carré cousu

KARNAVAL

Photographies : Corentin Fohlen
Textes : René Depestre
Face aux photographies : poème "Souvenir d'adolescence"
En fin d'ouvrage "Parler de Jacmel" extrait de l'ouvrage Ecrire le Pays
Eclairage historique : Jean-Ellie Giles
Parution : 10 Novembre 2017

Chaque année, dans la ville de Jacmel au sud d’Haïti, a lieu le plus important carnaval du pays, durant les Gras. La plupart des habitants créent et renouvèlent leur costume, librement inspiré de tout ce qui traverse la réalité et l’imaginaire haïtiens. Depuis 2014, fort de ce patrimoine immatériel et artistique, Jacmel est reconnue ville créative d’artisanat et d’arts populaires par l’Unesco.

Pour transmettre cette magie défilante, Corentin Fohlen a choisi d’isoler chaque personnage de la foule du carnaval en installant son studio en extérieur, et en composant à chaque fois sa propre lumière. Son travail étonnant et précis révèle au-delà de la beauté des costumes, le talent inventif d’un peuple toujours debout.

Ce travail a été réalisé en 2016 et 2017 pendant le défilé du carnaval de Jacmel, un studio photo de rue installé pour l'occasion ; il a été publié dans les magazines GÉO, LA VIE, NATIONAL GEOGRAPHIC.COM, RENDEZ-VOUS PHOTOS, LFI (Leica Fotografie International), la revue A/R magazine voyageur.

Livre de 96 pages - Format 20 x 30 cm
Couverture reliée cartonnée, dos carré cousu
Impression quadrichromie sur papier Arctic White
Tranche imprimée en couleur noire

 

Navigation