Boutographies

Les projections du Jury

Projection © Corinna Kern
 

Depuis 2010, les Boutographies présentent une projection de travaux sélectionné par le jury de l'édition en cours. Cette projection est programmée au Pavillon Populaire avec la sélection officielle durant tout le festival.

La sélection 2018 est composée de 16 dossiers dont la qualité a retenu l'attention du Jury.


Pavillon Populaire

Esplanade Charles de Gaulle
34000 Montpellier

 

LES SÉLECTIONNÉS

Annalisa Natali Murri
Italie
"The Black Line"

Baudouin Mouanda
Congo
"Les fantômes des corniches"

Claire Delfino
France
"Belinda"

 
Annalisa Natali Murri The Black Line 02 © Annalisa Natali Murri

Sur les 360 km de frontière qui séparent Haïti de la République Dominicaine, 55 km correspondent à la rivière Massacre, tristement célèbre depuis 1937 lorsqu’elle vira au rouge suite à l’extermination de plus de 30 000 haïtiens par les armées dominicaines. Depuis, discriminations, stigmatisations, déchéance de nationalité sont le quotidien de milliers de personnes nées sur le sol dominicain de parents haïtiens venus trouver du travail en République Dominicaine. Annalisa Natali Murri a capturé les marques laissées par cet événement dans sa série « The Black Line ».

 
Baudouin Moaunda Les Fantômes des corniches 04 © Baudouin Mouanda

Le soir, lorsqu’il était étudiant, Baudouin Mouanda sortait dans la rue à la recherche d’un coin calme et éclairé pour pouvoir apprendre ses leçons. Aujourd’hui la situation reste la même, les coupures d’électricité demeurent. Les étudiants peuplent les rues de Brazzaville à la tombée du jour où on les entend réciter leur leçon d’histoire.

Dans sa série « Les fantômes des corniches », Baudouin Mouanda arpente les rues de la ville à la rencontre de ces jeunes dont la soif d’apprendre ne s’arrête pas au manque de moyens

 
Claire Delfino Belinda 02 © Claire Delfino

Pas encore adulte mais plus enfant, Belinda a 15 ans et habite chez ses parents dans un village du nord de la Picardie, lorsqu’elle tombe enceinte. Claire Delfino la suit pendant sa grossesse pour tenter de comprendre comment Belinda peut endosser le rôle de future mère ainsi que celui d’adolescente.

Accompagnée de l’auteure Louise Allavoine, elle mène ce projet comme un récit littéraire photographique dans lequel elle souhaite montrer au public l’évolution d’une jeune fille tour à tour mère, fille, adolescente, amoureuse.

 
 

David Denil
Belgique
"Let us not Fall a Sleep While Walking"

Florian Roche
France
"Les fantômes de la maternité“

Katrin Streicher
Allemagne
"Night Time Tremors"

 
David Denil Let us not Fall a Sleep While Walking © David Denil

Après avoir obtenu son indépendance, l’Ukraine fait face à une vague de contestations suite aux décisions du président Yanukovych. La révolution ukrainienne, le renversement du président, l’annexion de la Crimée par la Russie provoquent des conflits armés que David Denil choisit de ne pas photographier pour se concentrer sur certains éléments non-factuels de la vie quotidienne à Kiev.

 
Florian Roche Les fantômes de la maternité 3 © Florian Roche

Fils et petit-fils de photographes, amoureux de la ville de Montpellier, Florian Roche s’est plongé dans le passé d’un lieu abandonné pour en recréer les différents univers. La maternité de l’avenue du Professeur Grasset, anciennement orphelinat puis commissariat de Police, est un lieu où règne l’histoire.

Florian Roche a voulu ramener ce lieu à la vie en faisant cohabiter les fantômes des vies passées. Il a pour cela travaillé avec différents modèles et recréé les époques d’un monument aujourd’hui amené à disparaître.

 
Katrin Streicher Night Time Tremors 01 © Katrin Streicher

La ville de Kiruna, au nord de la Suède, vit au rythme des explosions provoquées pour l’exploitation des sous-sols riches en fer et menace de s’effondrer à tout moment. En moins de cent ans le paysage a changé et certaines parties de la ville ont été déplacées pour préserver les habitants et ainsi ne pas stopper l’exploitation – première source de revenus de Kiruna. Dans sa série « Night Time Tremors », Katrin Streicher est allée rencontrer les habitants de Kiruna, sceptiques à l’idée de devoir déplacer une ville, résignés à en sauvegarder la mémoire.

 

Lionel Jusseret
Belgique
"Kinderszenen"

Marc Vidal
France
"Voyage au bout de l'ennui"

Mariya Kozhanova
Allemagne

"Declared Detachment"

 
Lionel Jusseret Kinderszenen 03 © Lionel Jusseret

L’association française J’interviendrais fondée par René Demichelis permet aux enfants autistes profonds de passer leurs vacances dans des maisons de campagne, loin des institutions. Le travail est difficile avec des enfants vrais et brutes et la communication est compliquée mais c’est l’occasion pour Lionel Jusseret de donner un point de vue sensible et poétique sur le monde délicat de l’autisme dans sa série « Kinderszenen ».

 
Marc Vidal Voyage au bout de l ennui 12 © Marc Vidal

Au nord de la France dans les quartiers éloignés des grandes villes où les petits pavillons de brique rouge se ressemblent et forment des rangées de rues infinies, Marc Vidal se promène. Il prend en photo l’évidente absence de vie et de mouvement, la symétrie des maisons, les jardins bien entretenus par leurs propriétaires. Avec cette série il se pose la question de l’ennui et du manque d’émerveillement face à la pauvreté architecturale et culturelle de ces zones pavillonnaires.

 
Mariya Kozhanova Declared Detachment 06 © Mariya Kozhanova

A une époque où la jeune génération russe se retrouve dépourvue de repères idéologiques et de bases fondamentales pour se construire une identité et un avenir solides, Mariya Kozhanova a pu observer comment certains jeunes n’hésitaient pas à puiser dans les codes des cultures étrangères pour établir leur propre modèle. Avec sa série « Declared Detachment » elle s’est attachée à comprendre leurs démarches, en s’interrogeant notamment sur leur pérennité.

 

Mélanie Wenger
Belgique
"Marie Claude"

Melody Garreau
France
"L'innocence ternie"

Nele Gülck
Allemagne
"Elysion"

Mélanie Wenger Marie Claude Mono 14 © Mélanie Wenger

Au fin fond de la Bretagne vit Marie-Claude, une vieille dame rebelle malmenée par la vie. Marie-Claude est peut-être un peu folle mais elle est fascinante, forte et solitaire. Mélanie Wenger vient la voir tous les deux mois pour la prendre en photo tout en écoutant ses histoires. Cette dame qui suscite l’admiration de la photographe qui en fera le sujet de sa série «Marie-Claude».

 
Melody Garreau l'Innocence ternie 01 © Melody Garreau

Chloé vit une relation tumultueuse avec sa mère, entre dispute et réconciliation. En quête d’identité, marqué du manque d’un père, elle a 17 ans lorsque sa sœur, la photographe Melody Garreau, lui consacre une série intitulée «L’innocence ternie». A la manière d’un hymne – elle conjugue l'image poétique à l'approche documentaire pour recomposer la complexité d'une relation triangulaire dont elle occupe le troisième coin.

 
Nele Gülck Abondoned Thermal Springs 03 © Nele Gülck

Au nord de la Grèce, la nature reprend son droit sur les stations thermales abandonnées. Destination touristique pendant bien des années, ces centres sont désormais investis par les chiens sauvages qui ont élu domicile dans les halls d’entrée, les tortues qui nagent dans les bassins fleuris mais aussi par les migrants bulgares le temps d’une saison, et par certains couples une fois la nuit tombée. Nele Gülck a photographié ces nouveaux habitants avant que la nature n’engloutisse les lieux ou que de nouveaux investisseurs ne se les approprient.

 

Robert Rutöd
Autriche
"Fair(y) Tales"

Sébastien Loubatié
France
"AuBonBonCoinCoin"

Stéphane Guillaume
France
"Decorum"

Robert Rutöd Fairy Tales 18 © Robert Rutöd

Robert Rutöd a sillonné les foires et les expositions en tout genre pendant presque dix ans pour constituer sa série « Fair(y) Tales » et rendre compte de la multitude de propositions mises à notre disposition pour atteindre au paradis. Experts du sommeil, conseils beauté, gadgets en tout genres… tout est réuni pour mettre le monde idéal à notre portée. Ou pas très loin.

 
Sebastien Loubatié AuBonBonCoinCoin 04 © Sebastien Loubatié

Après avoir capturé 5614 images du site leboncoin.fr, Sébastien Loubatié les a regroupées sous différentes catégories : la photographie, la France, l’humanité. Il propose ici la série « Mise en scène » où des particuliers mettent en scène des produits ou se mettent en scène pour les besoins de l’annonce. Une démarche originale que l’on retrouve sur le site aubonboncoincoin.com.

 
Stéphane Guillaume Décorum Palmier 3 © Stéphane Guillaume

Stéphane Guillaume s’est rendu sur des lieux vidés et abandonnés pour sa série « Décorum » dans laquelle il photographie des pièces abîmées par le passage du temps. Il opère certains arrangements scénographiques dans quelques pièces et en laissent d’autres dans leur état originel pour ainsi créer la confusion entre le vrai et le faux.

 
 

Tim Franco
France
"Unperson"

 
Tim Franco Unperson 12 © Tim Franco

Selon George Orwell, on est une unperson lorsque l’on a disparu, que notre « dossier » n’existe plus. Un terme que Tim Franco applique à la situation des nord-coréens qui décident de disparaître de leur pays pour entamer la construction d’une nouvelle identité en Corée du Sud. En utilisant des procédés chimiques particuliers sur des négatifs de Polaroïd, il révèle les portraits de ces transfuges nord-coréens au bout de leur périple.

 
Bandeau année bas de page
 
 

Navigation