L'exposition des 20 ans

Espace Saint-Ravy

Du mardi au dimanche de 13h à 19h

Date

Du 8 au 30 mai 2021

Vernissage

Jeudi 6 mai 2021 à 18h30

Avec le soutien de

Photon
hahnemuhle
Réponses photo

Remonter le fil des histoires : 20 ans d'images

En 2001, Christine Oberlinkels, Gabriel Nogué et Fanny Dombre-Coste, trois habitants du quartier Boutonnet à Montpellier ont pour idée de monter une exposition collective avec des photographes locaux. Pendant quelques jours, la laverie, la maison de retraite, l’ancien couvent et les bars sont investis par les images. Le quartier montre encore une fois sa vitalité, incarnée par une nouvelle initiative culturelle. Rejoint rapidement par les directeurs actuels, Arnaud Laroche, Peter Vass et Christian Maccotta, en quelques années ce projet éphémère devient un festival d’ampleur nationale.  

Les Boutographies n’ont pas de Boutonnet que le nom, c’est une référence qui fait écho à son identité, celle d’une photographie de partage, de rencontres, accessible à tous. Le festival n’oublie pas son ancrage, même lorsqu’il déplace ses lieux d’expositions dans le centre historique, en 2008. A ce moment-là, l’ambition des Boutographies devient européenne.

Aujourd’hui, avec cette vingt-et-unième édition, ce sont plus de 474 photographes qui ont été présentés, issus de 34 pays. A l'Espace Saint-Ravy, sont proposées pour cette rétrospective, les séries présentées en projection et primées depuis 2011, et une image extraite d'une exposition par édition depuis 2001.

Les Boutographies dédient cette exposition spéciale 20 ans aux photographes et au public qui nous ont fait confiance tout au long de cette aventure.

Expositions

Du quartier Boutonnet aux quatre coins du monde

En 20 ans d’existence, le festival des Boutographies s’est efforcé de se réinventer, d’innover, d’oser en terme de choix photographiques. Parmi la multitude de photographes exposés ces années, nombre d’entre eux ont marqué les esprits et ont fait évoluer le festival, tant par leur approche esthétique, que par le sujet traité ou encore par leur démarche créatrice. En voici quelques-un(e)s...

Si la toute première édition des Boutographies ne présentait que des montpelliérains, d’année en année la provenance des photographes s’est diversifiée jusqu’à devenir d’ampleur nationale puis européenne. Aux Boutographies, en dehors de toute considération politique, l’Europe s’envisage comme un continent riche en diversité humaine et en variété des contenus photographiques.

Depuis 2001, ce sont plus de 460 photographes qui ont été présentés, issus de 30 pays. Sur cette carte figurent les villes de résidence des photographes à l’époque de leur participation.

Photographes sélectionnés pour la rétrospective :

Matthieu Gafsou (2019) - Karim El Maktafi (2018) - Jannemarein Renout (2017) -
Pierre Liebaert (2016) - Christian Lutz (2015) - Jan Q. Maschinski (2014) - Camilla De Maffei (2013) - Lara Gasparotto (2012) - Lucia Herrero (2011) - Ilse Frech (2010) - Bernard Demenge (2009) -
Carlo Gianferro (2008) - Andreas Meichsner (2007) - Reiner Riedler (2006) -
Camille Bonnefoi (2005) - Tilby Vattard (2004) - Mariusz Sapinski (2003) -
Jérémy Samoyeau (2002) - Christine Oberlinkels / Fanny Dombre Coste / Gabriel Nogué (2001)

Carte Europe

Silence, ça projette …

Conférences remises de prix

Depuis 2010, les Boutographies présentent une projection de travaux sélectionnés par le jury de l'édition en cours. Cette projection est programmée au Pavillon Populaire avec la sélection officielle durant tout le festival.

A (re)voir à l'Espace Saint-Ravy, une projection compilation des lauréats désignés chaque année par notre partenaire de l’édition en cours. Cette année, c’est Photon, laboratoire photo toulousain, qui récompensera son coup de cœur. Le travail primé se verra offrir la production de son travail  et une exposition accrochée pendant trois mois dans les locaux à Toulouse.

Photographes sélectionnés pour la projection :

Anita de Roquefeuil (2019) - Mariya Kozhanova (2018) - Corinne Mariaud (2017) - Gianluca Abblasio (2016) - Alnis Stakle (2015)  - Leslie Moquin (2015) - Luca Zanier (2014) - Olivia Lavergne (2013) - Eric Principaud (2013) - Jacques Villière (2012) - Philippe Leroux (2011)

Les talents de demain

Cette rétrospective ne se veut pas uniquement empreinte de mélancolie et de bienveillance envers les éditions passées. Toujours dans un esprit d’accompagnement dans l’émergence de talents, les Boutographies ont organisé pour la première fois cette année, une résidence de photographie. Laquelle a débuté en juin dernier, autour de la thématique de l’espace envisagée de manière différente par deux photographes à la Galerie l’Aberrante.
Le premier, Cyrus Cornut choisi par le collectif TRANSIT, propose une vision architecturale de la ville. Quand à la seconde, Sarah Desteuque, présentée par le festival des Boutographies et la galerie l’Aberrante, porte un regard sur les habitants du quartier Figuerolles et leurs modes de vie.

Montage