Boutographies

Archives photographes

MANON LANJOUÈRE

France, vit et travaille à Paris

Bleu Glacé
 -Lexique des paysages islandais-

Edition 2018

Manon Lanjouère Bleu Glace 12 © Manon Lanjouère
Manon Lanjouère Bleu Glacé 15 © Manon Lanjouère Manon Lanjouère Bleu Glace 05 © Manon Lanjouère Manon Lanjouère Bleu Glacé 01
Manon Lanjouère Bleu Glacé 02 Manon Lanjouère Bleu Glacé 03 Manon Lanjouère Bleu Glacé 04
Manon Lanjouère Bleu Glacé 06 Manon Lanjouère Bleu Glacé 07 Manon Lanjouère Bleu Glacé 08
Manon Lanjouère Bleu Glacé 09 Manon Lanjouère Bleu Glacé 10 Manon Lanjouère Bleu Glacé 11
Manon Lanjouère Bleu Glacé 13 Manon Lanjouère Bleu Glacé 14 Manon Lanjouère Bleu Glacé 16
Manon Lanjouère Bleu Glacé 17 Manon Lanjouère Bleu Glacé 18 Manon Lanjouère Bleu Glacé 19
Manon Lanjouère Bleu Glacé 20  
Présentation

Bleu Glacé est un cabinet de curiosité, une étude « scientifique » qui reconstruit synthétiquement le paysage islandais.
Si l’Islande aimante l’attention, c’est très souvent en raison de ses particularités géologiques. « Ses paysages sont une formidable leçon de géologie, le catalogue de la Redoute des formes volcaniques et glaciaires. » écrit Michel Tournier dans son roman Les Météores.
 Bleu Glacé est une sorte de catalogue des paysages qu’un voyageur immobile, ou voyageur de salon, pourrait imaginer trouver en Islande.
L’imagination fait apparaître l’objet auquel nous pensons et que nous désirons, maintenant sous nos yeux afin d’en prendre possession. L’image qui en découle est une image mentale, recomposée en studio. L’objet est absent, mais toutes ses qualités sont devant nous, l’impression est présente, ainsi que les personnages qui ressemblent certes à des êtres humains mais ne sont que des personnages, sans intentionnalité.
Dans les objets que je produis, chacun est libre de voir une cascade, un iceberg, une bâche en plastique, ou du polystyrène. L’imitation n’est que partielle, puisque seuls quelques éléments sont reproduits. Les images ainsi réalisées veulent convoquer cette «fougue primordiale des eaux, du vent, des nuages, des couleurs projetées à l’état pur sur ce ciel et les horizons » que décrit Samivel dans son livre L’Or de l’Islande.
Bleu Glacé a pour ambition de représenter cet ailleurs mythique, terre encore inconnue.


Biographie

Manon Lanjouère est née en 1993. Formée à l’école de photographie Les Gobelins, elle expose dans plusieurs festivals dont celui de la Gacilly et aux rencontres d’Arles pour la série Bleu Glacé dans le cadre de la présence de la galerie Fisheye. Elle participe aussi aux festivals Itinéraire des photographes voyageurs (Bordeaux), Les nuits photographiques de Pierrevert et les Rencontres photographiques du 10ème (Paris). Elle est aussi finaliste pour les prix Emerging Photographer Fund, de la Bourse du Talent #71 et du prix QPN toujours pour la série Bleu Glacé.

Lieu

Pavillon populaire
10h > 19h

 
 

Navigation