Pavillon Populaire

Ecole européenne 2019

FAMU

Prague/Tchèquie

La FAMU est la cinquième plus vieille école de films dans le monde.

Son Département de Photographie a été fondé en 1975, ce qui en fait l’une des plus vieilles institutions de son genre en Europe. L’école est située en plein cœur du centre historique de Prague. Elle propose une spécialisation unique : l’interconnexion des techniques de photographie classique avec les tendances des multimédias contemporains. La FAMU offre un programme de licence en trois ans ainsi que le subséquent Master en deux ans, tous deux enseignés en tchèque et en anglais. Les études prennent place au sein de cinq studios principaux dirigés par des photographes importants et de manière plus générale des artistes contemporains: 
La photographie imaginative, la photographie documentaire, la photographie classique, la photographie et les nouveaux médias et le studio de l’intermédia/des arts temporaires.
Les étudiants y apprennent un large éventail de techniques de production et de post-production d’images photographiques, découvrent et comprennent leurs opportunités et limites, et trouvent et inventent des moyens créatifs correspondants à leurs propres intentions et préférences. Des cours en histoire et en théorie de la photographie et des médias font partie intégrante du programme d’enseignement.

Johana Novotna FAMU
© Johana Novotna

Dans le champ de la photographie, nous sommes confrontés non seulement à des images, mais aussi à une collection de métaphores et de débats rémanents. Ombres et lumières, objectivité et manipulation, répertoire et documentation, fidélité à la réalité. Ces représentations affectent sans doute notre approche de l'art davantage encore que la technique de la photographie elle-même. Elles sont en tout cas à l’origine des questionnements éthiques, des discussions et des démarches collectives qui animent les enseignants et les étudiants du département Photographie de la FAMU.


Il n'est donc pas obligatoire, pour faire de la photographie, de passer par un appareil photo, ni même par la vision. La photographie interagit avec les objets, les matériaux, et surtout avec les surfaces. Elle n'enregistre pas, mais répond. Elle n’est pas seulement soumise à la volonté du photographe, mais interagit avec le monde.
Au département Photographie de la FAMU, nous ne cherchons pas uniquement à maîtriser la photographie en tant que médium, mais à la pratiquer en tant qu'espace de réflexion critique et de confrontation avec le monde. Pour illustrer notre démarche, nous présentons trois vidéos réalisées par nos élèves, qui traitent des questions de l'identité et du bonheur. Au travers des thèmes de la mode (Jakub Ra), des médias sociaux (Johana Novotna) ou de l'anxiété sociale (Richard Janecek), ces jeunes artistes d'aujourd'hui font face à la difficulté de se construire une identité propre.