L'école européenne

Chaque année, Les Boutographies présentent au public une école ou un cursus universitaire européens dans lesquels la photographie tient une place de choix.

ETPA

L’ETPA, la passion est le point de départ et la pugnacité le maître mot. De leur arrivée et jusqu’à la fin de leur cursus, les étudiants évoluent dans un environnement où la détermination, la rigueur et la nécessité de s’exprimer prévalent sur le reste. L’étudiant s’ouvre alors au foisonnement des recherches, va fouiller au fond de lui tout en prenant appui sur ses propres références artistiques et culturelles, qui en font un "être artistique" singulier. Les étudiants évoluent dans une structure qui tient un rôle actif dans ce cheminement, en restant à l’écoute de son environnement et des réalités de la vie professionnelle. Grandir, affirmer ses choix, s’épanouir, définir son art et se définir soi-même. Voilà ce à quoi tendent les étudiants à leur entrée à l’ETPA et ce qu’ils parviennent à accomplir au fil des ans. Ils réalisent alors que le talent s’exprime par le travail et la persévérance.

Corine Fransen Chef d’Établissement

Naoual Peleau Fantômes ETPA

Du 02 au 24 mai

de 10:00 à 19:00

Pavillon Populaire
Esplanade Charles de Gaulle 34000 Montpellier

Tram L1 & L2 arrêt Comédie

Naoual Peleau

Fantômes 

Le souvenir est fragile.

J’ai peur de cligner des yeux une fois de trop et qu’il soit balayé par le souffle de mes paupières. Je photographie et j’oublie, je n’arrive pas à lutter.

Cette série est comme une plongée dans ma mémoire en ruine, où je donne à voir des images mentales. Il ne s’agit pas de raconter un moment passé mais de montrer comment je l’ai oublié, sans combler le vide. C’est le caractère mouvant de la mémoire qui m’intéresse ; comment elle floute les détails, dilue les regards et efface les visages.

Ici rien n’est fixe, tout est incertain. Il n’y a presque plus de frontières entre imagination et mémoire.
Le souvenir est vieux, et quand il est trop lointain, quand il est trop tard, je m’accroche aux réminiscences.