Boutographies

Côté cours

LES BOUTOGRAPHIES ET LA JEUNE PHOTOGRAPHIE

Pour Les Boutographies, la photographie est aussi un moyen d’entrer dans la vie : la vie artistique, la vie professionnelle, et la vie tout court. Au-delà de l’opportunité donnée à chacun de rencontrer la création photographique la plus contemporaine dans tous ses aspects, le festival soutient et développe des projets en milieu scolaire de diverses manières : exposition de travaux d’élèves pendant le festival, accueils de classes, mise à disposition de documentation pédagogique, rencontres d’auteurs, expositions décentralisées dans les établissements avec présentation aux élèves...

Du côté des photographes exposants, nous avons toujours accordé une attention particulière aux étudiants ou jeunes auteurs issus des cursus « Ecole de photographie » ou « Ecole des Beaux-arts ». Au moment de leur entrée sur le marché professionnel ou artistique -période souvent incertaine et périlleuse, mais aussi riche d’espoirs et de promesses, propice aux expérimentations et aux prises de risque- nous voulons être présents pour apporter le coup de pouce, l’élan supplémentaire qui conforte un jeune auteur dans sa vocation, quand nous pensons qu’il a toutes les raisons d’y croire. Certains d’entre eux réalisent rapidement les promesses contenues dans leurs premiers travaux, d’autres ont des trajectoires plus sinueuses et d’autres encore se tournent vers des horizons professionnels qui les éloignent de la photographie, mais nous gardons le contact avec tous ceux qui sont passés par chez nous, et leur devenir nous encourage dans notre propre détermination d’organisateurs d’événement culturel et photographique.

Expositions
Du 5 au 27 mai
Pavillon Populaire
Esplanade Charles De Gaulle

Tous les jours de 10:00 à 19:00

Lycée St Chély d'Apcher

Les Ecoles
Les Boutographies ont choisi cette année de donner un espace d'exposition aux élèves du lycée Théophile Roussel de Saint Chély d'Apcher (Lozère), qui ont réalisé cette très belle série photographique avec l'accompagnement pédagogique de leur professeur de Lettres et Arts visuels, Christine Fléchier-Quissargues.
Ce travail est présenté au Pavillon Populaire du 5 au 27 mai.

 

Les Yeux de papier

Les Yeux de papier est un travail plastique et photographique conduit en enseignement d'exploration Arts Visuels-Activités et créations artistiques en seconde générale. Il vise à développer l'imaginaire des élèves et à leur proposer une approche poétique du portrait. Ce travail comporte deux phases : la création du masque par l'élève puis sa mise en expression et en scène derrière l'objectif, par les élèves également, sous la conduite du professeur. Surgissent alors des personnages inédits, qui se dévoilent tout en se cachant, figures adolescentes dont les regards de papier s'imposent avec simplicité et rythme.
« Personnage » vient du latin « Per » (à travers) et « sonare » (résonner), nous renvoyant au monde du théâtre antique, où les comédiens faisaient « sonner » leurs voix à travers les masques. Les Yeux de papier s'inscrit donc dans une sorte de poétique du masque, où le portrait se fait aussi bien lyrique, scénique, qu'acrobatique.

Photographies de : Marine Basara, Sarah Bouniol, Marine Cussac, Lisa Gral, Dénalie Langlois, Lucas Naumann, Léna Oustry, Anselme Prunières, Lison Tetaz, Juliette Dalut, Emilie Monteil, Rania Oulkaïd, Samuel Roig, Mallaury Chauvet, Sarah Moulène, Cynthia Vidal , Camille Vigier.

 
Logos projet écoles

Un partenariat

 

Soirée de projection
Mardi 22 mai
Maison Pour Tous Albert Camus
118 Allée Maurice Bonafos
34070 Montpellier

SOIRÉE DE PROJECTIONS

1/ Une proposition de l’école Simenon et du collège Croix d’Argent, finalisation de l’atelier de pratique artistique mené par la photographe Hélène Jayet, habitante du quartier et membre de l’agence Signature.

A partir d’une collecte de « pièces à conviction » ou de « preuves » liées aux histoires des familles des élèves, mises en scène ou mises en abîme, cette création sonore et photographique témoignera des multiples « Mémoires de Quartier ».

Projet mené dans les classes d’Isabelle Quintin (CM1) et Isabelle Folcher (4èmeSEGPA) avec le soutien de Gilles Muller (CRECN), de la MPT Albert Camus, de la Ville de Montpellier et de la DSDEN de l’Hérault.

2/ Cette première projection sera suivie de la série "Adoptés - L'Origine de l'histoire" de Hélène Jayet.

Où commence l’histoire d’un enfant adopté ?Comment se poursuit-t-elle socialement, professionnellement, psychologiquement,
àl’adolescence puis àl’âge adulte ? Comment raconter et transmettre ces parcours atypiques ?Autant de questions qui se sont imposées au moment d’entamer un travail photographique sur l’adoption.

3/ Une proposition des Boutographies – Rencontres Photographiques de Montpellier.

Une séries issues de la programmation 2018, présentées par le directeur artistique du festival, en présence du photographe Florian Roche.

 

Navigation